un juif pour l'exemple

Écrivain, poète et peintre, Jacques Chessex est né le 1er Mars à Payerne et mort le 9 Octobre 2009 à Yverdon-les-Bains.

Ce roman décrit un crime immonde en 1942 à Payerne, dans la bourgade d’enfance de l’auteur, commis par des autochtones apprentis nazis. Jacques Chessex a huit ans à l’époque et n’a rien oublié de l’ambiance qui pèse sur cette petite ville de bouchers, confite dans la vanité et le saindoux, ni des protagonistes de cette macabre histoire qu’il fréquenta sur les bancs de l’école.  

En pleine période hitlérienne, une petite bande menée par un pasteur illuminé, décide de massacrer un juif. Un juif pour l’exemple. La victime sera un marchand de bétail, Arthur BLOCH, membre de la communauté juive de Berne, assassiné à Payerne, au cœur de la tranquille Suisse prétendument neutre. Au fur et à mesure de la lecture, les personnages prennent vie et leurs idées aussi.

Avec son style sec, direct, apuré, glaçant, Jacques Chessex parvient avec un talent inouï à décrire ce fait divers authentique, la haine de l’autre, la haine du juif, la bestialité humaine et donne matière à réflexion : « la perversion absolue, salement pure, incandescente sur ses ruines, qui relève de la damnation ».

Un récit bref, merveilleusement conté par l’écrivain de l’Ogre, et hélas, toujours d’actualité, puisque l’histoire n’est jamais achevée, qu’elle trouve toujours de nouveaux prétextes pour aiguiser les rancoeurs, les haines ancestrales du juif. En France, en 2014, 527 actes antisémites ont été recensés…

À l’heure qu’il est, il n’est donc pas inutile de se remémorer les dérives, les menaces et les crimes d’un passé n’ayant rien perdu de sa vénénosité.